Les toilettes sèches pour tous les événements

Elles sont aujourd’hui de plus en plus tendance. Très écologiques, elles peuvent être installées aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur. Elles s’utilisent de la même manière que les toilettes traditionnelles, seule l’eau est absente. L’assise est généralement en bois pour plus de confort. Les toilettes sèches sont intéressantes, elles nous impliquent activement dans l’écologie.

La joie d’utiliser des toilettes sèches 

Avec elles, vous allez économiser de l’eau et valoriser simplement vos déchets pour le plus grand bien de la planète. Lorsque l’on évoque les toilettes sèches, on imagine un lieu bucolique au fond du jardin, un petit coin dénué de tout confort. Pourtant de nombreuses familles décident aujourd’hui d’en installer une dans leur maison. Le principe est simple, les urines et les excréments sont récoltés dans un seau, vous recouvrez de sciures, de copeaux de bois, de feuilles broyées et séchées. Le tout est ensuite composté au jardin avant d’être réintroduit dans la nature sous forme d’engrais. Avec les toilettes sèches, vous économisez de l’eau et donc de l’argent, ce qui s’avère être très pratique pour tous les organisateurs de festivals.

Économique, écologique, sans odeur 

Les toilettes sèches n’ont que des avantages. Elles se développent chez les particuliers. Leur installation impose de connaître certaines règles. Normalement, il n’y a pas besoin de formuler de déclaration préalable pour la mise en place de toilettes sèches. Cependant si vous souhaitez les installer à l’extérieur, il peut être nécessaire d’obtenir un permis de construire si la construction excède les dimensions fixées par le code de l’urbanisme, 12 m de hauteur et 5 m² de superficie. Les toilettes sèches sont autorisées y compris dans les logements sous réserve qu’elles ne gênent pas le voisinage. L’angoisse de l’odeur reste un frein à l’installation des toilettes sèches. Elles ne sentent pas plus mauvais que les toilettes traditionnelles. Il faut juste pratiquer une vidange régulière de la cuve.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *