Eddie Harris : du jazz sans fioritures

Artiste assez méconnu mais néanmoins incontournable du jazz, Heddie Harris est un saxophoniste ténor de jazz funk. Né en 1934, c’est grâce à lui que le saxophone devient amplifié dans les années60. Il devient connu du grand public en arrangeant le thème de la musique du film Exodus, ce qui lui nuit ponctuellement car les critiques de jazz abhorrent les succès commerciaux même si ils sont de bonne qualité musicale.

Ce n’est sans compter sur la virtuosité et les qualités de compositions de Harris qui dès son album suivant The in sound arrive à reconquérir même les critiques les plus acerbes. Heddie Harris joue aussi régulièrement du piano électrique sur ces compositions et s’essaie à divers instruments de son invention comme la Reed trumpet (trompette avec l’embouchure remplacée par une anche de saxophone) ou le guitorgan (mélange de guitare et d’orgue).

Du jazz funk où il excelle il s’essaie également au jazz rock, au R&B jusqu’au hard bop.

Jusqu’à sa mort à 62 ans en 1996, il a sorti près de 60 albums qui retracent son parcours atypique et riche d’expérimentations et de virtuosité.

Albums d’Heddie Harris à écouter :
– Exodus to jazz, 1961. 1er album encore loin du jazz funk. Style soul jazz.
– The InSound, 1965
– Swiss Movement, 1969
– Is It In, 1974. L’album jazz funk par excellence. Le son particulier du saxophone amplifié rend cet album original et unique.
– I need some money, 1974. C’est l’album coup de coeur. Un funk épuré, sans fioritures avec une ligne de basse très distincte, une guitare efficace, des percussions mises en avant et des riffs simples mais envoutants . Chaque instrument est à sa place et joue un rôle.

Time to do your thing, album I need the money, 1974

Live in Montreux, Listen here 1969

Heddie Harris sur Spotify :

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *